Conseils pour la pose d’un bardage

La pose d’un bardage requiert une certaine expertise. En dehors des matériaux qui doivent composer avec son installation, il y a aussi des techniques qui entrent en jeu. Par exemple, la verticalité liée à la mise en place d’un bardage peut rendre les travaux plus complexes que prévu. Toutefois, il y a des clés et astuces pour réaliser en toute facilité votre ouvrage. Cet article vous propose les différentes étapes à suivre pour une meilleure installation de votre bardage.

Les outils vraiment nécessaires
Plusieurs éléments entrent dans la réalisation d’un bardage. Il faut, en premier lieu, penser aux outils. Ils sont les pièces maitresses qui doivent à la finition du travail. Comme matériaux, vous aurez besoin d’une équerre, un crayon de bois, une scie à main, un marteau, une perceuse, un niveau à bulle, un mètre, un cordeau à tracer, une scie à onglet, etc. Le travail peut se faire seul ou à deux.

Il faut préparer le mur
Après les matériaux, il faut penser à la préparation du mur. À ce stade, deux étapes sont à franchir. La première étape : essayez de tracer la ligne de départ au cordeau. Il est conseillé de laisser un espace de 20 à 30 cm du sol en voulant poser le bardage. Cela évitera un contact régulier et constant avec l’humidité.

Conseils pour la pose d'un bardage

Le tracé à cordeau est donc préférable et recommandé. Ensuite, la deuxième étape : à ce niveau, il vous est possible d’utiliser un pare-pluie autocollant qui pourra être fixé directement sur le mur. Vous pouvez encore choisir un pare-pluie classique qui devra être soutenu par les chevilles qui lient les linteaux au mur.

Il vous faudra des pointes pour le maintenir momentanément. Les pointes en inox sont préférables, en attendant la pose même de la structure. Il faut rappeler qu’il existe aussi deux types de pare-pluie. Il y a un pare-pluie adapté au bardage traditionnel qu’on appelle non-ajouré. Le second est adapté au bardage clair voie et est ajouré de 20 mm au maximum.

Poser l’ouvrage
Il est recommandé de préférer des sections 22x45mm si vous n’utilisez pas d’isolant. La manière de poser les liteaux dépendra du sens que vous aurez choisi. Toutefois, ils doivent être, de façon perpendiculaire, fixés aux lames. Il est souhaitable de commencer au niveau du tracé au cordeau précédemment effectué, c’est-à-dire par le bas. L’espace entre chaque liteau peut être 40 ou 60 cm en fonction de votre préférence.